Return to site

L'ATELIER DE CO-DEVELOPPEMENT

Un outil puissant pour la cohésion et la réflexion d'équipe

· teambuilding,BUSINESS COACHING,co-développement,équipe,cohésion

Comment faire pour que des collaborateurs travaillent ensemble dans la même direction, s'écoutent, s'entraident et surtout comprennent les problématiques liées à la mission de chacun ?

L'une des solutions à apporter en entreprise: l'organisation d'un atelier de co-développement

Plus précisément c'est la constitution d'un groupe de réflexion individuel et collectif basé sur l'étude des problématiques vécues par les participants.

Le but étant que des solutions émergent mais surtout que chacun puisse s'exprimer librement en expliquant sa situation et son point de vue.

LE DEROULEMENT

Après avoir constitué un groupe de 6 à 8 collaborateurs (qui peuvent être issus de services différents), deux rôles vont être attribués:

- Le client

- Les consultants

Un des participants souhaitant s'exprimer sur sa situation et son objectif prendra la casquette du "client"

Le reste du groupe qui devra explorer puis proposer des idées jouera la rôle d'équipe de "consultant"

Un atelier de co-développement se déroule en quatre phases distinctes.

L'EXPLICATION

Durant cette première phase importante, le "client" va exposer aux "consultants" ses conditions de travail, ses responsabilités, ses relations avec sa hiérarchie, ses collègues, ses clients...son quotidien dans son service, sa façon d'appréhender certaines situations etc... sa parole doit être libre.

En fin de parole le "client" va devoir formuler son attente, son objectif. Ceci de la manière la plus concrète et SMART possible.

Durant cette étape, les "consultants" doivent respecter une règle: LE SILENCE

Le groupe aura pour instruction d'écouter avec attention et d'essayer de se projeter dans ce que vit le "client"

Un exemple: Un groupe de 6 personnes est constitué issu du secteur commercial. La marque pour laquelle ils travaillent est spécialisée dans la vente de produits de décoration pour la maison.

Olivier qui est directeur de l'une des boutiques de l'entreprise demande à prendre le rôle du "client" et souhaite s'exprimer sur son activité. Il prend donc la parole et expose son travail au quotidien, ses relations avec son équipe de vendeurs, ses responsabilités et soulève rapidement une problématique: la gestion de conflit avec les clients. Lorsque Olivier a terminé son intervention le coach l'incite alors à formaliser son objectif en une phrase: "je veux être plus à l'aise face à une situation de conflit client"

L'EXPLORATION

Cette étape ouvre la porte aux échanges et à l'animation.

Les "consultants" interviennent et posent des questions au "client"

Chaque intervenant va devoir "creuser" par le questionnement pour comprendre comment Olivier appréhende les situations de conflit qu'il à évoquées lors de la phase d'EXPLICATION.

Les ressentis et les émotions ne doivent pas être écartés, le coach devra orienter les débats sur ces points précis si ils ne sont pas évoqués naturellement:

"que ressens tu lorsqu'un vendeur t'appelle pour un problème?"

"quelles émotions as-tu face au client?"

C'est ainsi que certaines frustrations, peurs ou colères ressortiront et pourront être "traitées"

A l'issue de ces discussions arrive la phase de "contractualisation": "Qu'est ce que tu attends du groupes pour t'aider à résoudre ta situation?"

Exemple: Dans ce cas Olivier qui avait soulevé sa difficulté à gérer le conflit face à un client nous livre une réponse qui a surpris le groupe !

"Après avoir échangé sur ces situations problématiques et sur mes émotions, je me rend compte que ca n'est pas le conflit client lui-même qui me dérange mais le fait que mon équipe ne sollicite mon aide que pour ce type d'intervention. J'aimerais partager autre chose avec mes collaborateurs !"

LA PROPOSITION

Durant cette étape de prise de conscience les "consultants" vont devoir discuter, échanger, débattre entre eux pour faire émerger des pistes d'action concrètes pour répondre à l'objectif du "client"

Cette fois-ci le "client" aura pour instruction d'écouter attentivement et de ne pas intervenir (chacun son tour)

Il prendra des notes silencieusement.

Ce brainstorming est orienté solutions et toutes doivent être explorées. La parole doit être libre.

Le coach pourra inciter les participants à chercher des pistes dans toutes les directions y compris les plus farfelues et originales (Méthode WALT DISNEY par exemple)

Le questionnement prend à nouveau toute son ampleur, en voici une particulièrement impactante:

"si le client devait aggraver sa situation, comment s'y prendrait-il?"

Toutes les idées et solutions devront être compilées et exposées au "client" par un rapporteur.

Exemple: Nous avons constaté qu'à la fin de la phase d'EXPLORATION l'objectif d'Olivier avait changé. Celui-ci n'était plus orienté client mais cohésion d'équipe.

Grâce aux différents échanges avec puis entre les "consultants" Olivier s'est rendu compte qu'il ne communiquait pas assez avec ses collaborateurs. Face à toutes ses responsabilités, à sa gestion du temps, au reporting régulier...il avait oublié de partager POSITIVEMENT.

LE PLAN D'ACTION

Cette ultime phase va permettre de résoudre concrètement l'objectif du "client"

Après avoir entendu les solutions exposées par le rapporteur, le "client" va sélectionner les mises en action qui lui paraissent être les plus adaptées à la résolution de sa situation.

C'est le "client" qui est son propre expert et reste le seul à avoir la décision finale sur ses plans d'action.

Pourquoi cette étape pourrait-être renommée LA VICTOIRE ?

Car les solutions sont proposées et non imposées.

L'alchimie de la prise de conscience et de la mise en action est synonyme d'atteinte d'objectif.

Exemple: A l'écoute du rapporteur Olivier a donc sélectionné les mises en action concrètes qu'il estimait pouvoir appliquer rapidement pour retrouver une certaine sérénité avec son équipe et surtout échanger plus régulièrement.

Il a décidé d'organiser une fois par mois un déjeuner à l'extérieur avec ses vendeurs.

Il va aussi instaurer une réunion d'équipe informelle sur l'espace de vente une fois par semaine pour discuter et partager les réussites communes et tout simplement parler avec les vendeurs.

Pour clôturer l'atelier Olivier nous a dit cette jolie phrase: "je vais remettre de l'humain dans nos relations"

LE SUCCES

La clé d'un atelier de co-développemement réussi c'est le mélange de débats, de questionnements, d'échanges individuels et collectifs au service d'une personne et d'une situation.

Testez le vous y verrez de réels bénéfices immédiatement.

www.oseretagir.com
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK