Revenir au site

DETECTION DU MENSONGE - Ep4

Les préjugés populaires sur les signes de mensonge

· mensonge,analyse comportement,synergologie,body language,croyances limitantes

Effet de croyance

Comme je l'ai évoqué dans l'épisode 2, nous détectons le mensonge dans environ 50% des cas. Les personnes formées à la détection augmentent ce pourcentage de 10 à 15 points selon le niveau d'expertise et d'expérience.

Mais sur quels éléments fions nous notre jugement pour évaluer le mensonge?

Parfois de façon inconsciente par rapport à une attitude générale de la personne, à l'environnement de la communication/relation, à notre humeur du jour, à notre éducation, à notre niveau de fatigue ou a des biais cognitifs (filtres d'authenticité évoqués dans mes articles précédents)

Mais nous émettons aussi et surtout un avis sur des gestes précis, des items bien spécifiques (terme utilisé en synergologie)

Ces items proviennent souvent de croyances "populaires"

Effet de Hartwig, Jay, Bond

Même si nous ne sommes des spécialistes du comportement humain ou passionnés par les relations interpersonnelles, nous avons tous entendu des phrases de notre entourage (proche ou professionnel) ou lu des articles dans des magazines/livres/site web sur le sujet.

Des citations comme "une personne qui ne vous regarde pas dans les yeux est une menteuse"

L'effet de Hartwig, jay et Bond explique que nous pensons trop souvent à tort que certains items sont révélateurs de mensonge alors que c'est en réalité une erreur, une croyance populaire.

Cela permets de se rattacher à un élément concret pour se faire un avis. Plus celui-ci est proche de ce que nous pensons plus nous allons avoir tendance à y croire, cela renvoie au biais cognitif suivant:

"nous sommes attirés par les détails qui confirment nos propres croyances préexistantes"

Retrouvez le codex de tous les biais cognitifs dans cet article:

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6684370392758521856/

Les fausses croyances liées au mensonge

Décryptons ici 5 fausses croyances populaires ou préjugés sur le mensonge.

  1. NE PAS REGARDER DANS LES YEUX: Le fait de ne pas regarder dans les yeux n'est pas un signe de mensonge. Au contraire une personne qui relate un fait, une expérience va avoir tendance à chercher dans sa mémoire, dans ses souvenirs pour en parler. Ca implique d'orienter son regard ailleurs. Nous appelons cette attitude la focalisation/défocalisation. Je vous regarde pour être dans la relation = FOCALISATION et je me recentre sur moi-même pour parler et réfléchir = DEFOCALISATION. Une personne qui vous fixe lorsqu'elle parle sera donc "suspecte" elle s'assure que vous "gobez" bien ce qu'elle vous raconte. Souvenez vous de la phrase de nos parents: "redit moi ca dans les yeux" nous avons appris depuis tout petit à mentir en regardant droit dans les yeux.
  2. SE GRATTER LE NEZ: Souvent associé au syndrome de Pinocchio, il est commun de penser que les démangeaisons du nez sont des items de bluff. Il est juste de dire que le nez est une partie importante à observer et à décrypter lorsqu'on est formé à la Synergologie notamment. Selon la zone qui est démangée, il y a beaucoup de significations: l'image de soi (sur les arrêtes), le statut (sur la moustache), l'embarras (se pincer le nez)...ces items sont donc révélateurs de l'état d'esprit de la personne par rapport à ce qu'elle dit (émetteur bruyant) ou ce qu'elle entend (émetteur silencieux). On ne peut donc pas déduire qu'une personne se touchant le nez est forcément une menteuse. 
  3. FAIRE PEU DE GESTES: Le fait d'être statique et peu actif (hypotonique) peu s'apparenter à du mensonge. Ici encore c'est un préjugé car le menteur aura tendance à donner beaucoup de rythme à son discours. Il fera des gestes récurrents et plutôt avec les deux mains. Une personne sincère maitrisant un sujet parlera naturellement avec une main (gauche ou droite en fonction de plusieurs paramètres). Un menteur est "beau" à regarder car c'est comme un comédien qui se met en scène, vous observerez donc beaucoup de gestes.
  4. DONNER PEU DE DETAILS: On pense souvent qu'une personne qui ne donne pas beaucoup d'informations lorsqu'elle relate un fait ou une situation aura tendance à mentir parce qu'elle semble ne pas savoir/maitriser ce qu'elle dit. C'est une croyance car comme elle ne ment pas et elle ne cherche donc pas à convaincre. Au contraire, le menteur apportera beaucoup d'informations dans son discours pour vous "noyer" dans ce flots de données souvent inutiles et non sollicitées. Il aura aussi tendance à vous faire souvent répéter pour s'assurer que vous validiez bien ses affabulations. Il est dans le contrôle de la relation pour ne pas se faire démasquer.
  5. AVOIR UN DISCOURS "DECOUSU": Le fait d'avoir un discours peu structurer, de revenir en arrière sur des faits, d'apporter des éléments désynchronisés ne sont pas des signes de mensonge. Observez vous et écoutez vous lorsque vous parlez de vos dernières vacances par exemple. Vous allez ajouter des situations des impressions lorsqu'elles vous reviennent à l'esprit. La mémoire est parfois désynchronisée des mots et des "morceaux" remontent parfois alors qu'ils n'ont pas de rapport direct avec ce que vous dites. Le menteur aura souvent préparé son "texte" et tous les éléments du message s'enchaineront naturellement comme une récitation parfaitement apprise. Il faut donc se méfier lorsque tout à l'air parfait. 

Episode 5...

Dans le prochain épisode, j'aborderai des items comportementaux liés au mensonge. Ca n'est pas une science exacte mais lorsque plusieurs de ces signes sont présents chez un interlocuteurs, il est légitime de se poser des questions sur la véracité du discours ou de l'attitude. 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK